Le coaching, un acte responsable

Un jour, dit la légende, un incendie commence à ravager la jungle. Affolés, hommes et bêtes fuient en tous sens. Seul un petit colibri, sans relâche, fait l’aller et retour de la rivière au brasier, une minuscule goutte d’eau dans son bec, pour la déposer sur le feu. Un toucan à l’énorme bec l’interpelle : « Tu es fou colibri, tu vois bien que cela ne sert à rien. » « Oui je sais, répond le colibri, mais je fais ma part. » Interloqué, le toucan commença à faire de même, bientôt imité par dix, cent toucans. Les éléphants s’y mirent… Voyant le manège des animaux, les villageois s’y mirent également… Au bout du compte, il y eut bien quelques plumes roussies et quelques pieds brûlés, mais cette nuit-là, un petit colibri a sauvé la forêt.

 

Si j’ai choisi le colibri comme symbole principal de CP Coaching Professionnel, c’est parce que cette petite parabole prend tout son sens avec le coaching.

On peut toujours améliorer sa situation, aussi dramatique soit-elle, en faisant ici et maintenant les petits pas qui sont à notre portée.

Se responsabiliser permet de sortir d’un statut de victime ou d’une position de soumission aux événements. Se responsabiliser c’est sortir de l’état de celle ou celui qui subit sa situation. Il me semble que prendre conscience de cela est une véritable chance. Chacun va pouvoir s’ouvrir, faire un pas de côté et commencer à envisager les choses sous un angle différent, et commencer alors à voir émerger des solutions.

Je trouve ce constat porteur d’espoir, pour soi, et aussi pour le collectif dans lequel nous évoluons.

Il s’agit alors de devenir ou redevenir acteur de sa vie, pas après pas.

Il peut être difficile de cheminer tout seul, d’avancer avec sérénité pour retrouver une liberté de réflexion et d’action. C’est là que le coaching peut vous être utile.

Je vous propose de vous accompagner dans cette aventure. Lors de nos séances de coaching, vous pourrez découvrir que célébrer chaque petit pas remplit de satisfaction et renforce la dynamique de changement que vous aurez déjà mise en œuvre.

Vous découvrirez la force du « faire sa part ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *