L’exercice des Post-it et du Cahier des Petits Pas

nouvelle idée imagée par une ampoule

Face à un projet, une mission, le nombre de tâches à accomplir peut nous submerger, nous déborder pour peu que l’on manque d’organisation.

La sensation de “n’avancer à rien” peut également prendre tellement de place qu’elle occulte toutes les tâches qui ont déjà été accomplies !

Je vous propose un outil deux-en-un pour à la fois vous organiser, prioriser et garder le cap (objectif, confiance) en capitalisant sur des faits objectifs.

Il s’agit d’un petit outil simple à utiliser et que je propose à mes clients lors de leur coaching.

Les bénéfices de cet exercice de coaching sont nombreux et agissent sur plusieurs plans :

  • Passer d’un ressenti négatif de “ne pas en faire assez”, de “ne pas aller assez vite”, de “n’être pas assez efficace” au constat qu’en réalité, des actions sont pensées, programmées et déjà effectuées.
  • Prendre conscience de toutes les actions déjà réalisées, du chemin déjà parcouru. Ce qui a pour effet d’apporter de la réassurance, de la fierté, de l’estime et de la confiance en soi.

Comment réaliser cet exercice de coaching ?

Cet exercice est à faire au fil de l’eau,. Au fur et à mesure que vous avancez, de nouvelles tâches vont se présenter. Il est important de réactualiser régulièrement la liste des tâches à réaliser.

  • Etape 1 – J’identifie et je liste toutes les tâches à faire entre maintenant et l’atteinte de mon objectif.
  • Etape 2 – J’inscris chaque tâche sur un post-it.
  • Etape 3 – Je les affiche sur le support de mon choix (agenda, tableau…).
  • Etape 4 – Lorsque j’ai effectué une tâche, j’archive le post-it dans un cahier.
  • Etape 5 – Lorsque je doute, quand je me sens débordé.e ou las.se, je consulte mon cahier et je constate que j’avance, pas après pas.

Retrouvez ci-dessous l’exercice de l’inventaire en image

Schéma qui illustre l'exercice des post-it et du cahier. Exercice de coaching personnel ou coaching professionnel pour s'organiser et atteindre un objectif

Vous avez maintenant une clé à votre disposition pour vous aider à vous organiser et réaliser que, malgré certaines impressions, vous avancez pas après pas vers la réalisation de votre objectif ou de votre projet !

L’exercice de l’inventaire, un outil de coaching pour “Quand rien ne va”.

nouvelle idée imagée par une ampoule

Quand les choses vont mal, que l’on se sent perdu, que le découragement et la morosité commencent à s’installer, il existe un remède : faire l’inventaire de tout ce que vous possédez en vous et autour de vous.

L'exercice de l'inventaire en coaching

Utilisé en coaching ou en développement personnel, ce travail d’introspection qui permet de passer d’un ressenti à du factuel.

Vous pouvez traverser une période où rien ne va comme vous le voudriez, au lieu d’alimenter vos pensées négatives et faire la liste de ce qui ne va pas, ou de ce que vous n’avez pas, vous pouvez prendre du temps pour vous et procéder à votre inventaire personnel.

Il s’agit d’un petit outil simple à utiliser et que je propose à mes clients lors de leur coaching.

Les bénéfices de cet exercice de coaching sont nombreux et agissent sur plusieurs plans :

  • Passer d’un ressenti négatif au constat qu’il y a des choses positives même en pleine tempête.
  • Prendre conscience de tout le positif en nous (nos capacités, nos qualités, nos aptitudes…) et autour de nous (les relations saines et nourrissantes que nous entretenons avec des personnes importantes pour nous, des biens matériels….)

Exemple : “je n’en peux plus, rien ne va dans ma vie, tout tourne mal, la voiture est en panne et ça va coûter plus que les économies que nous avons, mon chef m’en demande toujours plus et me parle mal, les enfants sont insupportables et me prennent mon air…”

VS

“Mon inventaire : j’ai un toit sur la tête, une compagne bienveillante avec moi, un chien qui m’accueille avec joie quand je rentre, des enfants en bonne santé, je suis persévérant, je m’entends bien avec mes collègues, j’ai un potager qui nous donne de bons légumes, j’ai toujours su me sortir des mauvaises passes, j’ai un canapé confortable où je peux me détendre, j’ai le temps d’aller courir/marcher/faire du vélo, j’ai un corps en bonne santé, j’ai des potes avec qui je passe de supers moments, j’ai des parents encore en forme, etc….”

  • Cet inventaire permet, en plus de faire la liste des choses matérielles, de mieux faire connaissance avec soi, de se reconnaître des capacités, des qualités, des valeurs qui vont nous aider à traverser ce mauvais moment.
  • Il nous reconnecte à nos ressources, amenant davantage de confiance en soi et d’estime de soi

Comment réaliser cet exercice de coaching ?

Programmez 15 à 30 minutes pour cet exercice

  • Etape 1 – Evaluez votre niveau de confort sur une échelle de 1 à 10 et notez ce chiffre. De la même façon, notez le niveau de confort que vous souhaitez atteindre pour être plus serein.e, plus apaisé.e.
  • Etape 2 – Équipez-vous avec :
    – du papier : feuille volante ou joli cahier
    – des crayons aux couleurs de votre choix.
  • Etape 3 – Installez-vous confortablement dans un endroit calme.
  • Etape 4 – Pour vous poser, fermez les yeux et respirez profondément, 3 fois de suite.
  • Etape 5 – Laissez venir ce qui se présente, écrivez toutes les choses positives qui vous viennent, aussi infimes soient-elles.
  • Etape 6 – Respirez de nouveau profondément et tranquillement
  • Etape 7 : Relisez votre inventaire.
  • Etape 8 : Notez votre état d’esprit à l’issue de cette lecture et évaluez de nouveau votre niveau de confort.

Retrouvez ci-dessous l’exercice de l’inventaire en image

schéma de déroulement de l'exercice de l'inventaire, pour une séance de coaching personnel

Vous avez maintenant une clé à votre disposition pour vous aider à traverser les zones de turbulences de votre vie !

Qu’est ce que le Coaching Professionnel ?

Le coaching est une relation d’accompagnement entre une personne désireuse de passer d’une situation à améliorer à une situation plus satisfaisante. Le coach est semblable au cocher qui conduit un client d’un point A à un point B, le laissant ainsi maître de sa destination.

Le coach est celui qui a déjà fait le chemin au cours duquel il a appris un savoir (théories, concepts), un savoir faire (outils, techniques) et un savoir être (expérience, pour lui-même, du coaching et de l’accompagnement psychothérapeutique).

Pour Pierre Angel et Patrick Amar, coachs, “l’intervention de coaching crée un espace où la personne peut évacuer ce qui fait obstacle à son développement, exprimer son désir et ses aspirations, développer ses atouts, acquérir de nouvelles compétences et savoirs et mettre en œuvre un plan d’amélioration de sa performance.”

Pascal Barreau, psychologue et coach, définit la relation d’aide comme étant “un échange à la fois verbal et non verbal qui permet de créer un climat de confiance, de respect, dont le sujet a besoin pour atteindre un meilleur contact avec sa propre réalité, ses émotions, ses conflits, ses valeurs, ses limites et ses aspirations.”

Le coaching professionnel est donc une relation d’aide qui se crée afin que le client puisse aller vers une situation plus confortable, plus satisfaisante pour lui aussi bien dans sa vie professionnelle que dans l’articulation entre vie privée et vie professionnelle.

 

Mon ambition est de vous accompagner vers plus de 

Liberté d’être

Liberté d’action et de réflexion

Liberté de choisir

Liberté de créer

Liberté d’oser

pour retrouver un sens à votre vie professionnelle

 

 

Enfin, j’appuierai ma pratique du métier de coach sur mon expérience passée de la relation d’aide et de l’Approche Centrée sur la Personne* ainsi que sur quelques outils :

Ecoute : une écoute pleine et consciente, centrée sur vous. Une écoute bienveillante et respectueuse de votre parole et de votre rythme.

Relaxation : il me semble important parfois de pouvoir mettre « sa tête sur « off ». Quelques respirations guidées permettent très souvent aux personnes que j’accompagne de se reconnecter avec leur corps, la sensation d’être détendu et le lâcher prise. Je vous donnerai les outils nécessaires pour que vous puissiez retrouver cet état de détente par vos propres moyens lorsque vous en ressentirez le besoin.

Pratiques narratives : grâce à des outils tels que l’Arbre de vie qui nous permettront de faire émerger vos forces, vos ressources, vos aspirations, vos désirs, vos besoins et de faire du lien entre votre histoire de vie et votre vie professionnelle actuelle et/ou future.

 

 

Au plaisir de vous rencontrer et de vous accompagner dans cette aventure !

 

 

 

 

*L’Approche Centrée sur la Personne (ACP) est à la fois une méthode, une technique et une théorie qui s’inscrit dans le courant humaniste au cœur duquel se trouve la personne.

Pour Carl Rogers qui en est le fondateur « le client est le meilleur guide »

Bibliographie et photothèque :

Angel, P., & Amar, P. (2005, p.7) Le coaching. Paris : PUF

Barreau, P. (2011, p.36). Les bases psychologiques du coaching. Paris : Elsevier Masson

Image issue de l’extension “Quest” du jeu “Dixit”

Le coaching, un acte responsable

Un jour, dit la légende, un incendie commence à ravager la jungle. Affolés, hommes et bêtes fuient en tous sens. Seul un petit colibri, sans relâche, fait l’aller et retour de la rivière au brasier, une minuscule goutte d’eau dans son bec, pour la déposer sur le feu. Un toucan à l’énorme bec l’interpelle : “Tu es fou colibri, tu vois bien que cela ne sert à rien.” “Oui je sais, répond le colibri, mais je fais ma part.” Interloqué, le toucan commença à faire de même, bientôt imité par dix, cent toucans. Les éléphants s’y mirent… Voyant le manège des animaux, les villageois s’y mirent également… Au bout du compte, il y eut bien quelques plumes roussies et quelques pieds brûlés, mais cette nuit-là, un petit colibri a sauvé la forêt.

 

Si j’ai choisi le colibri comme symbole principal de CP Coaching Professionnel, c’est parce que cette petite parabole prend tout son sens avec le coaching.

On peut toujours améliorer sa situation, aussi dramatique soit-elle, en faisant ici et maintenant les petits pas qui sont à notre portée.

Se responsabiliser permet de sortir d’un statut de victime ou d’une position de soumission aux événements. Se responsabiliser c’est sortir de l’état de celle ou celui qui subit sa situation. Il me semble que prendre conscience de cela est une véritable chance. Chacun va pouvoir s’ouvrir, faire un pas de côté et commencer à envisager les choses sous un angle différent, et commencer alors à voir émerger des solutions.

Je trouve ce constat porteur d’espoir, pour soi, et aussi pour le collectif dans lequel nous évoluons.

Il s’agit alors de devenir ou redevenir acteur de sa vie, pas après pas.

Il peut être difficile de cheminer tout seul, d’avancer avec sérénité pour retrouver une liberté de réflexion et d’action. C’est là que le coaching peut vous être utile.

Je vous propose de vous accompagner dans cette aventure. Lors de nos séances de coaching, vous pourrez découvrir que célébrer chaque petit pas remplit de satisfaction et renforce la dynamique de changement que vous aurez déjà mise en œuvre.

Vous découvrirez la force du « faire sa part ».